Un mou , parmis les mous , 

En proie a l'amnésie ,

Fit venir son troupeau , 

Leur parla sans détour..

<< Gardez vous , leur dit-il ,

De vérités leur dire ,

 

Ces manants , ces grigous,

Sont de purs ramolis .

Promettez-leur la lune ,

Parlez leur de morale , 

Car ils aiment tous çà , 

Qu'ils ne comprennent pas ..

 

Il leur faut de beaux mots ,  

Des mots passe-partout

Des mots qu'ils aiment  bien ,

Des mots pour des grigous ..

Parlez-leur des enfants

Comme de votre femme .>>

 

- Mais un vilain  canard ,

De ceux que l'on enchaine ,

Put un jour s'évader

Et se mit a parler ..

IL leur  fit la lessive ,

Et brouilla les amis ..

 

<< Souvenez-vous , pouilleux  

Que ces gars  qui vous charment

Sont de vilains menteurs  

Aux mots bien enjoleurs , 

C'est bien la politique ,

Mais rien qu'entre copains ..

 

Ils vous demanderont ,

De serrer vos ceintures ,

Ils vous diront c'est sur

Que vous allez sauver 

Votre mère Patrie ,

Et vos petits enfants  

 

Alors que de tout ça ,

Ils s'en tapent en chantant .

L'orgueil comme l'argent

En sont bien là , les fléaux ,

Dont les contribualbles

Resteront  le troupeau ..>>.

 

<< Ne vous laissez aller,

A leur petits sursauts 

Ils ont la grande gueule ,

Mais s'accroche aux morceaux 

Ceux que vous jeterez ,

Du haut des hélicos ..

 

Aujourd'hui leur fait peur ,

Mais bien moins que demain ..

Quand ils auront voté ,

Chantez leur le refrain 

De leur caramagnole ,

Et ils ne verront rien ..>>

 

 

- Mais le Mou s'apprétant

A passer l'arme a Gauche , 

Leur dit de ne jamais

Se laisser tourmenter 

Par ces ploucs trop nombreux

Pour en faire une force .

 

Pour en faire des hommes

Dont ils n'auront besoin ..

Servez-vous bien  les gars

Et cela sans reproche , 

Car demain les robots

Mangeront les humains ..